Le séchage

Le séchage des pistils se fait dans un four électrique thermo-régulé spécialement dédié à notre safran.

Une grande partie de la qualité finale du safran se joue à cette étape. La température et la durée sont très importantes. C'est là que se créé un processus chimique de transformation moléculaire qui donnera naissance à certains parfums, saveurs et aromes...

Le safran est sec lorsqu'il a un aspect rouge foncé, il ne doit pas être cassant (= trop sec, risque d'odeur de "brulé" et amertume), ni trop mou et clair (= trop humide, manque de gout, mauvaise conservation et "vente d'eau").

A la fin de cette étape, le pistil devenu safran aura perdu 80% de son poids !

Au fil des récoltes, la production est rassemblée dans des contenants hermétiques. Notre safran patiente alors quelques jours pour uniformiser les odeurs et le séchage.

 

Safran émondé avant séchage
La même quantité de safran après séchage